data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/we-are-bio-logo-6dbe9055.png"
data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/we-are-bio-logo-47f703ad.png"

COMITÉ SCIENTIFIQUE

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/Giuseppe-photo-bw-53f52c49.jpeg"
Professeur Giuseppe Colla, Université de Tuscia (bio)

Professeur titulaire en horticulture au département DAFNE de l'université de Tuscia, à Viterbo (Italie). Chercheur invité au département des cultures maraîchères de l'université de Californie, Davis, et au département d'horticulture et d'architecture paysagère de l'université Purdue. Activité d'enseignement à l'université de Tuscia sur la production de cultures légumières. Principaux domaines de recherche : nutrition des plantes, biostimulants et tolérance au stress. Membre de la société italienne d'horticulture ; membre de la société internationale des sciences horticoles ; membre du comité de rédaction de revues scientifiques internationales. Coordinateur et chercheur principal dans de nombreux projets de recherche sur l'horticulture financés par l'UE, le ministère italien des politiques agricoles, alimentaires et forestières, le ministère italien de l'éducation, l'Ateneo Italo-Tedesco, des entreprises privées, etc. Auteur ou co-auteur de plus de 150 publications dans des revues nationales et internationales.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/Joesph-photo-bw-b3af02eb.jpeg"
Professeur Youssef Rouphael,
Université de Naples (bio)

Youssef Rouphael, né à Ras-Baalbeck (Liban), est citoyen italien et a obtenu un diplôme en agriculture en 1995 à l'Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK), Liban, un programme de spécialisation post-universitaire (DSPU) en 1996 sur la gestion des terres et des ressources en eau : Il a suivi un programme de spécialisation post-universitaire (DSPU) en 1996 sur la gestion des terres et des ressources en eau : l'agriculture irriguée, à l'Institut agronomique méditerranéen (MAI) de Bari, en Italie, un master en irrigation en 1997 au MAI de Bari, en Italie, et un doctorat en horticulture en 2003 à l'Université de Tuscia, à Viterbo, en Italie. Il a ensuite été chercheur post-doctoral à la même université pendant 5 ans (2003-2008). Plus tard, le professeur Rouphael a été professeur adjoint à la Faculté d'ingénierie agricole et de médecine vétérinaire (Université libanaise) ; et enfin est, depuis 2014, affilié au Département des sciences agricoles de l'Université Federico II Naples (Italie) en tant que RTD-b. D'août 2015 à janvier 2016, il a été chercheur invité à l'Institut Leibniz des cultures maraîchères et ornementales de Großbeeren/Erfurt (Allemagne). Il est professeur associé d'horticulture à l'université de Naples, Federico II.

Les principales activités de recherche et les intérêts de Youssef Rouphael portent sur la greffe de légumes, la nutrition des plantes, la culture hors-sol et les biostimulants végétaux. Youssef Rouphael enseigne plusieurs cours tels que la culture protégée, la production de cultures légumières, la culture hors-sol et a supervisé plusieurs étudiants en Master et en Doctorat. Il a reçu de nombreux fonds de recherche et des subventions des autorités nationales et internationales.

- Rédacteur invité du numéro spécial "Biostimulants en horticulture". Scientia Horticulturae : Volume 196, Pages 1-134 (30 novembre 2015) http://www.sciencedirect.com/science/journal/03044238/196

- Rédacteur invité du thème de recherche "Biostimulants en agriculture". Frontiers in Plant Science. https://www.frontiersin.org/research-topics/6502/biostimulants-in-agriculture

- Rédacteur invité du numéro spécial "Toward a Sustainable Agriculture Through Plant Biostimulants : From Experimental Data to Practical Applications' Agronomy MDPI. https://www.mdpi.com/journal/agronomy/special_issues/plant_biostimulants

Rédacteur en chef d'Agronomy et rédacteur associé de Scientia Horticulturae, Spanish Journal of Agricultural Research, The Open Agriculture Journal (Bentham Open) et Italus Hortus. Il a obtenu différents honneurs et prix dont le Best Paper Award 2018 d'Agronomy (MDPI). En octobre 2019, il avait publié 232 publications indexées dans SCOPUS (auteur ID 8377881200) avec un nombre total de citations de 5571 et un h-index de 44.

 

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/Luigi-Lucini-photo_bw-2f9e4d6d.jpeg"
Professeur Luigi Lucini, Université catholique de
le Sacré-Cœur (bio)

Luigi Lucini est professeur associé à l'Università Cattolica del Sacro Cuore, dans le domaine "Chimie agricole" ; il enseigne la biochimie et la chimie organique. Luigi est responsable de l'installation de protéomique et de métabolomique à la faculté des sciences environnementales, alimentaires et agricoles. Il coordonne la recherche dans le domaine de la science des plantes et de l'alimentation, et la plupart de ses intérêts scientifiques sont consacrés à la réponse des plantes aux stress abiotiques, à l'interaction plante-microbe, à la qualité des aliments et aux nutraceutiques, à la traçabilité des aliments ainsi qu'aux biostimulants végétaux. Depuis 2009, L. Lucini a rédigé 118 manuscrits dans des revues internationales ISI/Scopus et a encadré des étudiants en maîtrise et en doctorat. Les activités de recherche ont été menées à la fois grâce à des financements publics et à des contrats de recherche avec des entreprises nationales et internationales. Luigi est vice-président du GRIFA (groupe de recherche italien sur les produits agrochimiques) et responsable de l'assurance qualité pour tous les centres de sa faculté.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/Petronia-Carillo-5f0860ab.jpeg"
Petronia Carillo,
Professeur titulaire d'agronomie Université de Campanie (bio)

Professeur titulaire d'agronomie au département DiSTABiF de l'université de Campanie "Luigi Vanvitelli", Caserta (Italie). Scientifique invité à l'Institut botanique de l'université Ruprecht-Karls de Heidelberg (Allemagne) et à l'Institut Max Planck de physiologie moléculaire des plantes de Golm-Potsdam (Allemagne). Activité d'enseignement à l'université de Campanie dans les domaines de l'agronomie, de la physiologie végétale et de la physiologie post-récolte. Principaux domaines de recherche : réponses métaboliques et physiologiques des espèces d'intérêt agronomique à la carence en nutriments, au stress salin, au type de culture et aux biostimulants. Membre de la Société italienne d'horticulture ; membre de la Société italienne d'agronomie ; membre du comité de rédaction de revues scientifiques internationales et examinateur de projets de recherche pour des programmes internationaux. Coordinateur et chercheur principal dans de nombreux projets de recherche sur la physiologie des cultures horticoles et agronomiques financés par l'UE, le DAAD, le ministère italien de l'éducation, la région de Campanie et l'université de Campanie. Auteur ou coauteur de plus de 110 publications dans des revues internationales.

webinaire mai 2024 comité scientifique petronia
framboise

LE RÔLE DU SILICIUM DANS L'AGRICULTURE. PARTIE 2. EFFETS DES BIOSTIMULANTS ET AMÉLIORATION DE LA RÉSISTANCE DES CULTURES AU STRESS BIOTIQUE

Henk-Maarten Laane, MD, PhD
Directeur R & D Rexil Agro, Weesp-Amsterdam

framboise

LE RÔLE DU SILICIUM DANS L'AGRICULTURE. PARTIE 1. ABSORPTION PAR LES PLANTES, PRODUITS ET APPLICATIONS

Henk-Maarten Laane, MD, PhD
Directeur R & D Rexil Agro, Weesp-Amsterdam

framboise

LES BIOCHÉLATES POUR UNE NUTRITION DURABLE EN FER DANS L'AGRICULTURE

Par : Monica Yorlady Alzate Zuluaga1, Mariateresa Cardarelli2, Youssef Rouphael3, Stefano Cesco1, Youry Pii1*, Giuseppe Colla1 1Facultédes sciences et des technologies, Université libre de Bozen/Bolzano, I-39100 Bolzano, Italie 2Départementdes sciences agricoles et forestières, Université de Tuscia, 01100 Viterbo, Italie 3Départementdes sciences agricoles, Université de Naples "Federico II", 80055 Portici, Italie

vigne

HYDROLYSATS DE PROTÉINES ANIMALES OU VÉGÉTALES : COMPOSITION ET MÉCANISMES D'ACTION DIFFÉRENTS

Par : Giovanna Marta Fusco, Rosalinda Nicastro, Pasqualina Woodrow, Petronia Carillo, Département des sciences et technologies environnementales, biologiques et pharmaceutiques, Université de Campanie, "Luigi Vanvitelli", 81100 Caserta, Italie.

vigne

RÔLE DES BIOSTIMULANTS FOLIAIRES (D'ORIGINE VÉGÉTALE) SUR L'ADAPTATION DE LA VIGNE AU CHANGEMENT CLIMATIQUEE

Par : Luigi Bavaresco1, Ginevra Canavera1, Maria Giulia Parisi1, Luigi Lucini2, 1Dept.of Sustainable Crop Production, 2Dept of Sustainable Food Process, Università Cattolica del Sacro Cuore, 29122 Piacenza, Italy.

biostimulant de l'eau des feuilles

COMMENT CHOISIR LE BON BIOSTIMULANT ET ÉVALUER SA PERFORMANCE AU NIVEAU DE L'EXPLOITATION

Par : Giuseppe Colla1,2, Paolo Bonini3, Youssef Rouphael4, Mariateresa Cardarelli1: 1Département dessciences agricoles et forestières, Université de Tuscia, Viterbo, Italie, 2Arcadiasrl, Rivoli Veronese, Italie, 3oloBionS.L., Barcelone, Espagne ,4Département dessciences agricoles, Université de Naples "Federico II".

traitement des graisses

LES TRAITEMENTS DES SEMENCES PAR DES MICRO-ORGANISMES ET LEURS EFFETS BÉNÉFIQUES SUR LES CULTURES

Par : Mariateresa Cardarelli, Département des sciences agricoles et forestières (DAFNE), Université de Tuscia, 01100 Viterbo, Italie

évaluation actuelle de l'efficacité des biostimulants

ÉVALUATION ACTUELLE DE L'EFFICACITÉ DES BIOSTIMULANTS

Par : Danny Geelen, HortiCell, Université de Gand, Coupure links, 653, 9000 Gent, Belgique

Plante d'oignon

L'UTILISATION DE BIOSTIMULANTS POUR LUTTER CONTRE LE FENDILLEMENT DES BAIES CHEZ LE CERISIER DOUX

Par : Alessandro Mataffo, Pasquale Scognamiglio, Boris Basile, Département des sciences agricoles, Université de Naples Federico II, 80055 Portici, Italie.

Plante d'oignon

INTERACTIONS SYNERGIQUES ENTRE LES BIOSTIMULANTS ET EFFETS SUR LA PRODUCTIVITÉ ET LA QUALITÉ DES CULTURES

Par : Maria Giordano, Département des sciences agricoles, Université de Naples Federico II, 80055 Portici, Italie.

culture hydroponique de laitue

UTILISATION DE BIOSTIMULANTS EN CULTURE HYDROPONIQUE

Par : Athanasios Koukounaras, Filippos Bantis, Papoui Eleni, Département d'horticulture, Université Aristote, 54124 Thessalonique, Grèce

laitue rouge et verte

LA COMPRÉHENSION DE L'INTERACTION GÉNOTYPE X BIOSTIMULANT EST ESSENTIELLE POUR DÉVELOPPER DES PROGRAMMES D'APPLICATION DE BIOSTIMULANT AFIN D'AMÉLIORER LES CARACTÉRISTIQUES CIBLÉES DES CULTURES

Par : Francesco Cristofano, Christophe El-Nakhel,Département des sciences agricoles, Università degli studi di Napoli 'Federico II', Portici (Italie) s

Indian_rice

LES BIOSTIMULANTS EN AGRICULTURE : UNE PERSPECTIVE INDIENNE

Par : K. K. Meena et Pradeep Kumar*, Division of Integrated Farming System, ICAR-Central Arid Zone Research Institute, Jodhpur, INDIA s

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/gazon_golf-b9dec272.jpeg"

BIOSTIMULANTS ET PRODUITS PHYTOSANITAIRES POUR LES SYSTÈMES À GAZON : TENDANCES D'UTILISATION ACTUELLES ET FUTURES

Par : Cale Bigelow, Mike Fidanza, Erik Ervin et Xunzhong Zhang Université de Purdue - Département d'horticulture et d'architecture paysagère, Université d'État de Pennsylvanie, Université du Delaware - Département des sciences végétales et des sols, Virginia Tech - École des sciences végétales et environnementales.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/tomatoes2-03aa8318.jpeg"

IMPACT DES BIOSTIMULANTS SUR LA RENTABILITÉ DE LA PRODUCTION VÉGÉTALE

Par : Attilio Coletta, Département des sciences agricoles et forestières, Université de Tuscia, Viterbo, Italie

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/fruits_legumes-3b820e6e.jpeg"

LES BIOSTIMULANTS MICROBIENS PEUVENT-ILS AMÉLIORER LA QUALITÉ FONCTIONNELLE DES ALIMENTS ?

Par : Paola Ganugi, Erika Martinelli, Luigi Lucini, Département du processus alimentaire durable, Università Cattolica del Sacro Cuore, Piacenza, Italie.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/lettuce_laitue-5bf30ff3.jpeg"

LE CHITOSAN COMME BIOSTIMULANT VÉGÉTAL DANS L'HORTICULTURE MODERNE

Par : Mohamad Hesam Shahrajabian, Spyridon A. Petropoulos, Département d'agriculture, de production végétale et d'environnement rural, Université de Thessalie, rue Fytokou, 38446, Volos, Grèce

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/ripe-tomatoes-in-field_resized-3b7d3c2f.png"

DÉCRYPTER LE DIALOGUE TRICHODERMA-PLANT, IMPORTANCE DES EXSUDATS RACINAIRES

Par : Sarai Esparza-Reynoso et José López-Bucio, Instituto de Investigaciones Químico-Biológicas, Universidad Michoacana de San Nicolás de Hidalgo, Morelia, Michoacán, México.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/cucumber-close-up-sized-600-x-ebd2b5cf.png"

LES RHIZOBACTÉRIES FAVORISANT LA CROISSANCE DES PLANTES EN TANT QUE BIOSTIMULANTS VÉGÉTAUX POUR AMÉLIORER LA NUTRITION MINÉRALE ET L'EFFICACITÉ DE L'UTILISATION DES RESSOURCES

Par : Youry Pii, Faculté des sciences et de la technologie, Université libre de Bozen, Italie

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/Lettuce-sized-d22b52cd.jpeg"

LES BIOSTIMULANTS COMME PROTECTION DES PLANTES CONTRE UNE MAUVAISE ALIMENTATION EN AZOTE

Par : Seunghyun Choi et Hye-Ji Kim, Département d'horticulture et d'architecture paysagère, Université Purdue, États-Unis

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/Orange-Crop-Farm-Brazil-scaled-e1593711653724-cf02a742.jpeg"

BIOSTIMULANTS POUR L'AMORÇAGE CHIMIQUE COMME OUTIL DE GESTION DU STRESS DES CULTURES

Par : Luciano Pasqualoto Canellas et Fábio Lopes Olivares, Núcleo de Desenvolvimento de Insumos Biológicos para a Agricultura (NUDIBA), Universidade Estadual do Norte Fluminense Darcy Ribeiro (UENF), Campos dos Goytacazes, Rio de Janeiro, Brésil

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/SCA9_Peach-orchard-at-flower-ff226bc8.jpeg"

L'ABSORPTION PAR LES PLANTES DES ACIDES AMINÉS ET DES PEPTIDES

Par : Joshua R. Widhalm, Département d'horticulture et d'architecture paysagère, Université Purdue

Les acides aminés sont des éléments essentiels à la synthèse des protéines dans tous les organismes. Chez les plantes, les acides aminés libres "protéinogènes" jouent des rôles supplémentaires dans l'assimilation et le transport de l'azote, en tant que composés de signalisation, en tant qu'osmolytes et en tant que précurseurs pour la fabrication de diverses hormones, de cofacteurs et d'autres composés majeurs comme la chlorophylle.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/strawberry-field-cropped-f51dc4b4.jpeg"

UTILISATION DE BIOSTIMULANTS POUR AUGMENTER LES PERFORMANCES DES CULTURES FRUITIÈRES

Par : Carlo Andreotti et Boris Basile 

L'industrie fruitière recherche activement de nouvelles technologies pour accroître la durabilité des systèmes de production et améliorer la qualité finale des produits frais. Les biostimulants sont des innovations biotechnologiques qui peuvent rapprocher différentes industries biosourcées dans la perspective d'une économie plus circulaire.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/AdobeStock_298001163-scaled-3b400be0.jpeg"

LA MÉTABOLOMIQUE ET SON POTENTIEL POUR COMPRENDRE LE MODE D'ACTION DES BIOSTIMULANTS VÉGÉTAUX

Par : Luigi Lucini
Université catholique de Piacenza, Italie

Bien que de nombreuses publications confirment les avantages liés à l'utilisation des biostimulants, les mécanismes moléculaires qui sous-tendent ces effets positifs sont encore mal élucidés. Néanmoins, la compréhension du mode d'action par lequel les biostimulants exercent leur activité peut fournir des indications utiles pour mieux définir la ou les cibles en termes de cultures, de revendications, de pratiques agricoles et de calendrier d'application.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/x-Giovannetti-Colla-8f33301c.jpeg"

LES CHAMPIGNONS MYCORHIZIENS PEUVENT-ILS AMÉLIORER LA QUALITÉ DES FRUITS ET LÉGUMES ?

Par : Manuela Giovannetti
Département de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement, Université de Pise, Italie

Les micro-organismes bénéfiques du sol jouent un rôle clé dans l'agriculture durable, en favorisant l'achèvement des cycles biogéochimiques, en maintenant la fertilité du sol à long terme, en réduisant l'apport d'engrais chimiques et de pesticides et en améliorant la nutrition et la santé des plantes. Parmi eux, les champignons mycorhiziens à arbuscules (AMF), membres de la Glomeromycotina, constituent un groupe de microbes bien représenté, établissant des symbioses mutualistes avec plus de 80 % des plantes terrestres, y compris les principales cultures alimentaires, des céréales aux légumineuses, les arbres fruitiers, les légumes, les plantes médicinales et les espèces économiquement importantes, telles que le tournesol, le coton, la canne à sucre, le tabac, le café, le thé et le cacao.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/Soy-bean-seed-to-cropped-2800c8fe.jpeg"

LE PHÉNOTYPAGE AUTOMATISÉ À HAUT DÉBIT COMME RACCOURCI VERS DES BIOSTIMULANTS PLUS EFFICACES : DES GRAINES AUX CULTURES

Par : Mirella Sorrentino, Nuria de Diego, Giuseppe Colla, Lukáš Spíchal, Youssef Rouphael et Klára Panzarová

Le développement de biostimulants hautement efficaces nécessite une évaluation précise des effets des produits candidats sur les caractéristiques morpho-physiologiques des cultures sélectionnées à différents stades de développement et dans différentes conditions environnementales. Comme les méthodes de criblage conventionnelles prennent du temps, sont destructives et demandent beaucoup de travail, des procédures de phénotypage des plantes à haut débit ont récemment été proposées comme outils efficaces et de haute précision pour le criblage de nouveaux produits.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/Carbon-Footprint-image_cropped-2cbb5dde.jpeg"

BIOSTIMULANTS VÉGÉTAUX ET ATTÉNUATION DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DANS LA PRODUCTION VÉGÉTALE

Par : Andrea Colantoni & Sara Rajabihamedani
Département des sciences agricoles et forestières, Université de Tuscia, Italie

Les biostimulants présentent un potentiel exceptionnel pour le développement durable du secteur agricole en raison de leur capacité à gérer la productivité et à accroître l'efficacité de l'utilisation des nutriments dans les productions végétales.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/mycorrhizal-fungi-plant-4c0a8ab0.jpeg"

LES CHAMPIGNONS MYCORHIZIENS COMME BIOSTIMULANTS DES PLANTES

Par : Youssef Rouphael
Département d'agriculture, Université de Naples Federico II, Italie

Les champignons mycorhiziens arbusculaires (AMF) font partie des micro-organismes les plus bénéfiques utilisés comme biostimulants en agriculture. Ce qui rend l'utilisation des champignons mycorhiziens plus répandue que celle de la plupart des autres symbiotes bénéfiques, c'est qu'ils sont capables d'établir une symbiose avec presque toutes les plantes supérieures et de se développer dans une large gamme de conditions climatiques. 

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/bio-tracker-field-e1573686959954-8316b549.jpeg"

HYDROLYSATS DE PROTÉINES COMME BIOSTIMULANTS POUR LES PLANTES

Par : Giuseppe Colla
Département des sciences agricoles et forestières, Université de Tuscia, Italie

Les hydrolysats de protéines (PH) sont un groupe de biostimulants végétaux qui sont produits par hydrolyse enzymatique et/ou chimique et contiennent un mélange de peptides et d'acides aminés. Ils peuvent également contenir d'autres composés susceptibles de contribuer à leur action biostimulante, tels que des glucides, des phénols, des éléments minéraux, des phytohormones et d'autres composés organiques.

data-src="/wp-content/themes/yootheme/cache/Subscribe-Photo-71a4a575.jpeg"

D'AUTRES ARTICLES À VENIR !

Revenez bientôt et souvent pour lire les nouveaux articles présentés par le comité scientifique.

Vous voulez être alerté lorsque de nouveaux articles sont publiés ? Cliquez ici pour vous abonner.